The Crime de Marie Rutkoski

"Il se rappelait la haine immense qu'il avait éprouvée. Dure comme la roche. Pure comme le diamant." -Marie Rutkoski

Hey !

Après mon gros coup de coeur pour The Curse de Marie Rutkoski c'est tout naturellement que je me suis tournée vers son deuxième tome The Crime surtout qu'il traînait dans ma Pile A Lire et que le troisième tome vient de sortir…

! Attention si vous n'avez pas lu le tome 1, mon avis est sans spoil mais la quatrième de couverture comporte du spoil !

Et maintenant que je l'ai terminé c'est avec plaisir que je vous le présente !

Quatrième de couverture :

"GAGNER PEUT ETRE LA PIRE DES MALEDICTIONS..

Fille du générale le plus titré de l'Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu'elle réprouve l'esclavage, d'acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d'Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami.. et de laisser la ville entière s'en émouvoir. Elle n'a compris qu'au dernier moment son erreur, en d"couvrant l'impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

A présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d'elle et a dû supporter la douleur de la trahison d'Arin – elle dont l'éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l'impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l'Empereur. S'ouvre, à la cour, un terrible jeu d'échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque -un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d'autrui- jusqu'à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n'espèrent que sa chute.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoirs, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple !"

Nombre de pages : 535 pages.

Maison d'Edition : Lumen

Type : Fantasy

Public : Young adult mais on peut clairement aller voir du côté adolescent si ce n'est qu'il y a une atmosphère très politique.

Univers : Nous sommes dans ce tome en Valorie, un pays conquérant où on doit se marier ou s'enrôler dans l'armée une fois nos vingt ans atteints.

Mon avis :

Si vous suivez ce blog depuis le début du mois de janvier ou avant, vous savez que le tome 1 The Curse a été ma première lecture de 2018 et un énorme coup de coeur, alors il est vrai que j'en attendais beaucoup de The Crime, le deuxième tome de la saga..

J'ai été un peu déçue je l'admet. L'ambiance de ce tome est très sombre, au mirroir des émotions de Kestrel et Arin, alors c'est très bien fait sauf que j'aurai aimé revoir au moins dans un chapitre ou deux, l'ambiance de joie et de soleil qui ressortait de The Curse.

Nous sommes ici sur une histoire beaucoup plus politique certes, mais à mes yeux, Kestrel est perdue et ne sait plus quoi faire, on retrouve son caractère mais il manque beaucoup de son côté stratège qui ici, n'est mis en valeur que quand elle joue à Crocs et Venin… J'ai retrouvé mon héroïne complètement dépassée et lassée par les évènements, qui a toujours son intelligence mais qui à mes yeux ne l'utilisait pas.

Ainsi l'atmosphère très politique n'avait pas ce mordant qui aurait pu lui donner tout son intérêt à mes yeux, je me suis donc un peu ennuyée tout au long de l'histoire..Je n'ai pas compris sa réaction et celle des ses amis et surtout, où est passé cette jeune femme combattante que j'avais tant apprécié ?

Quant à Arin, il est tellement aveuglé que quand il ouvre enfin les yeux on pousse un gros soupir en ce disant, enfin ! Et puis vite il se laisse convaincre et là.. J'aurai tellement aimé qu'il se bouge un peu plus pour avoir ses réponses au lieu de se morfondre dans son chagrin tout au long du livre..

J'aurai aimé en savoir plus sur le passé de certains personnages et pourquoi ils sont ainsi, j'aurai aimé pouvoir comprendre les agissements du général et voir la relation entre Kestrel et son fiancé prendre un tout autre chemin, même si je suis très heureuse qu'il n'y ait pas de triangle amoureux cliché au possible !

L'écriture de Marie Rutkoski est toujours aussi belle et entraînante mais j'ai vraiment trouvé ce roman moins bon que le précédent et même si j'ai eu du plaisir à retrouver l'univers de The Curse, la déception a été grosse.. Même la fin ne m'a pas touché plus que ça..

Mais comme j'aime beaucoup le thème de base de cette saga : Gagner peut être la pire des malédictions, j'ai tout de même envie de lire la suite afin de voir ce qu'elle peut apporter et puis j'avoue que les couvertures sont toujours aussi sublimes et surtout, la fin de The Crime même si elle ne m'a fait ni chaud ni frois me donne envie de voir ce que l'autrice va en faire car on ne peut pas nier que même si tout le roman est un peu plat dans un sens, la fin donne une ouverture qui peut être très prometteuse !

Voilà j'espère ne pas vous avoir dégoûté parce que même si je suis un peu déçue cela reste une belle histoire à découvrir !

Mais surtout lisez au moins le premier tome !!

Bisous,

E.

Leave a Reply