La Servante Ecarlate de Margaret Atwood, ou quand les femmes deviennent des objects..

"Ils ont retiré tout ce à quoi on pourrait attacher une corde."

Hey !

Aujourd'hui je reviens pour vous présenter un livre troublant au possible qui m'a clairement marqué à tout jamais. Je l'ai lu dans le cadre du New Year Book Challenge.

Peut-être en avez vous déjà entendu parler, peut être avez vous même vu la série évènement qui en a été tiré..

Il s'agit de La Servante Ecarlate de Margaret Atwood. Encore maintenant, je ne trouve pas les mots pour en parler tout en rendant toute sa justesse à mon avis et les émotions que cette histoire a su susciter en moi..

Quatrième de couverture : 

"Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, "servante écarlate" parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.

 

Paru pour la première fois en 1985, La Servante Ecarlate s'est vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n'est pas sans évoquer 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n'a jamais été aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d'oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement salué par la critique."

Nombre de pages : 522 pages.

Maison d'Edition : Robert Laffont – Pavillon Poche.

Type : Classique dystopique.

Public : Adulte ou public averti, il y a beaucoup de scènes très sombres et assez dures.

Univers : Gilead est ce que l'on pourrait appeler une évolution possible des Etats-Unis vers l'état totalitaire basé sur les textes religieux catholiques au mot près, justifiant ainsi l'objectisation des femmes dans leur ensemble.

Mon avis :

La Servante écarlate est un livre qui m'a profondémment bouleversé que ce soit pour son écriture ou son contenu !

Le roman date de 1985 mais reste toujours très actuel, il est bourré de réalisme et de crédibilité à un tel point que cela en devient flippant ! Il m'a profondément remué car à travers les pensées de Defred on découvre un monde qui vient de sombrer dans le totalitarisme. 

"Je pensais qu'il devait continuer à se comporter, en public, comme si j'étais un grand vase, ou une fenêtre, un élément du décor, inanimée ou transparente." -Margaret Atwood

Un monde où les femmes n'ont que quatre fonctions possibles, un monde où les femmes dépendent des hommes, un monde où les libertés n'existent plus et où tout est justifié par la Bible… Un monde où toute personne traître, (sachant que se masturber est une traîtrise) finissent pendue sur les grilles dans la rue… Un monde affreux..et pourtant tellement réaliste que cela en devient vraiment horrible.

"Je m'étais fixé une règle : je n'incluerais rien que l'humanité n'ait pas déjà fait ailleurs ou à une autre époque, ou pour lequel la technologie n'existerait pas déjà." Postface de Margaret Atwood.

Un monde où l'on arrache les enfants à leur mère, où l'on justifie la polygamie et l'adultère de la pire façon possible, un monde basé sur des faits qui ont déjà eu lieu et où rien n'a été inventé.. Un monde pour lequel des femmes se sont battues en plus ! Mais elles ne s'attendaient pas vraiment à devenir la propriété des hommes..

"Ma jupe rouge est retroussée jusqu'à la taille, mais pas plus haut. Plus bas, le Commandant baise." -Margaret Atwood

Cette histoire a su m'écoeurer, me dégoûter, avec des hommes au pouvoir quoi que bridés, avec une véritable industrialisation de la procréation et un climat politique fort assez proche de nous, donnant ainsi envie de vomir..

"Je suis une ressource nationale."-Margaret Atwood

J'ai adoré le personnage de Defred qui n'a pas vraiment de nom si ce n'est celui de l'homme à qui elle appartient (de Fred), c'est une femme pleine d'humour et d'ironie avec les souvenirs de sa vie antérieure correspondant à notre société actuelle. Elle fait ainsi des parallèles très forts entre les deux sociétés qui sont parlants. Defred est une femme forte et courageuse qui a l'esprit brisé et essaye de se raccrocherà ce qu'elle peut (soit pas grand chose), elle est très triste et même dépressive mais elle se bat de façon très personnelle contre la société dans laquelle elle vit.. 

"Parce que je vous raconte cette histoire, je vous donne vie. Je raconte donc vous êtes." -Margaret Atwood

Le prix de la liberté, ainsi que la recherche constante du bonheur alors qu'on l'a sous les yeux sont des thèmes très importants évoqués dans ce livre et honnêtement, il m'a fait remettre en perspectives beaucoup de choses de ma propre vie parce que finalement, le bonheur, c'est la liberté mais à force d'en avoir, on en oublie la valeur… 

"Mieux ne veut jamais dire mieux pour tout le monde, dit-il. Cela veut toujours dire pire, pour certains." -Margaret Atwood.

L'écriture de Margaret Atwood est très riche, elle danse avec les mots et les manipule avec briot tout en ayant mis en relief une narratrice qui n'a plus le droit ni de lire ni d'écrire ! Margaret Atwood écrit toutefois de façon très accessible pour nous et même si le côté sombre de l'histoire freine son côté entraînant, elle n'en est pas moins une plume de qualité !

"On ne peut pas commander à ses sentiments, disait un jour Moira, mais on peut commander à son comportement."  -Margaret Atwood.

La Servante Ecarlate vous l'aurez sûrement compris est pour moi un énorme coup de coeur, c'est une histoire qui m'a déchiré, qui m'a retourné les entrailles mais que j'ai aimé parce que même si l'histoire est très sombre et frôle le possible avec une fin implicite, cette histoire restera je pense gravée dans ma chaire et elle m'a ouvert les yeux sur ma propre vision de la vie.. Je ne peux donc que vous le conseiller mais il faut vraiment faire attention parce que je le répète le thème est très difficile et pas forcément adapté à tout âge !

Mais honnêtement foncez parce qu'il ne peut que vous changer la vie même si il est difficile à lire et très sombre il reste très beau par les messages qu'il véhicule !

Voilà voilà j'espère que cette petite chronique vous a plu et que j'aurai su (malgré tout) vous donner un petit peu envie de lire ce livre très fort ! Dites moi si vous connaissez ou si il vous tente !

Bisous,

E.

 

4 Comments

  1. Lire à la folie

    21 mars 2018 at 7 h 59 min

    C’est vraiment un excellent livre glaçant et trop réaliste pour ne pas être inquiétant.

    1. Eva

      22 mars 2018 at 11 h 12 min

      Je suis bien d’accord…

  2. Félicie

    20 mars 2018 at 23 h 20 min

    Hello ! oui déjà vu passer mais ton avis me conforte encore plus.. J’aime bien malgré tout qu’on me remue les entrailles, quelquefois.. PPff.. ma wish ne ressemble plus à rien 🙂 bonne nuit !

    1. Eva

      21 mars 2018 at 6 h 57 min

      Honnêtement il vaut vraiment le coup et en plus c’est un classique 😇

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.