La Reine du Tearling de Erika Johansen

– Pen.. Pourrais-je avoir Pen ? – Dieu du ciel, quel soulagement ! Pen désire tellement décrocher ce poste que je ne sais ce que j’aurais fait si vous n’aviez pas voulu de lui.Erika Johansen

Quatrième de couverture :

« Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente. Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer. »

Nombre de pages : 508 pages.

Maison d’édition : J C Lattès

Type : Fantasy.

Public : Young Adult.

Univers : On se retrouve dans un pays appelé le Tearling totalement imaginaire, qui aurait succéder à une société totalitaire patriarcale emplie de notre technologie actuelle.

Mon avis :

La Reine du Tearling présente un univers extrêmement riche et complexe avec notamment une Histoire, un passé qui a influé sur l’état du Tearling et sa conception. Par contre, on a pas vraiment de détails sur ce qu’il s’est passé avant, entre le Tearling et la société américaine (je crois) ni même sur la reine Elyssa et son caractère, pourquoi était elle aussi vaniteuse ?

Le personnage principal, Kelsea m’a beaucoup plu également, il s’agit d’une jeune fille assez ronde et commune, voir même pas très belle qui a beaucoup de caractère, une tête bien faite et s’efforce de réfléchir face à chaque situation afin de gagner la confiance et le respect des personnes qui l’entourent. C’est une jeune famme décidée qui a sa vision des choses très juste concernant son peuple et la politique et qui veut tout faire pour rendre le monde meilleur.

J’ai apprécié le fait qu’il n’y ait pas vraiment de romance présente tout au long de l’histoire et que la magie soit pas forcément sombre mais incompréhensible, personne ne sait à quoi s’attendre, comment cela fonctionne, et surtout, comment la maîtriser ! De même j’apprécié le clin d’oeil aux faes quoi que vraiment on en sait trois poussières..

Les personnages sont complexes et on sent qu’ils sont tous assez développés même si on ne les connaît pas vraiment tous.

Le seul point négatif qui m’apparaît c’est la longueur de certains passages descriptifs qui sont assez ennuyeux, mais il n’y en pas trop non plus et on peut facilement les lire en diagonale ou les sauter donc..

Beaucoup de questions restent sans réponse et on sent ainsi la volonté de l’autrice de garder des éléments pour la suite, mais l’histoire étant riche, cela ne dérange pas trop même si un peu de frustration est tout de même présente.

L’écriture de Erika Johansen est vraiment belle et riche avec un côté très entraînant.

Je ne peux que recommander La Reine du Tearling qui a été pour moi une excellente lecture !

N’hésitez pas à me donner vos avis en commentaire et me dire si vous l’avez lu ou si il vous fait envie !

Bisous,

E.

Leave a Reply