Le Secret de l’Inventeur -Rébellion- de Andréa Cremer

Le Secret de l’Inventeur de Andréa Cremer m’a séduit au premier abords par sa couverture et son style, j’avais très envie de découvrir le genre steampunk qui me faisait de l’œil depuis un moment et alors je vous laisse découvrir si ce livre a été à la hauteur de mes espérances !

Quatrième de couverture :

« Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, 16 ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la luttent contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde  »

Nombre de pages : 407 pages.

Maison d’édition : Lumen.

Type : Steampunk.

Public : Young Adult bon là encore c’est facilement accessible à tous.

Univers : Alors on se trouve aux Etats-Unis mais pas tout à fait comme on les connaît, ils sont sous le joug de l’Empire Britannique qui demande à chaque habitant des Etats-Unis 20 ans d’esclavage en dédommagement de la guerre qui a eu lieu quand les Etats-Unis ont voulu revendiquer leur indépendance..

Mon avis :

Le Secret de l’Inventeur est le premier livre Steampunk que je lis, peut être que ce n’était pas un bon choix, ou peut être que si, je ne sais pas trop finalement.

Le genre en lui même me donnait très envie alors j’avais c’est vrai, des attentes envers ce livre et quelque part ma lecture a été assez mitigée..

J’ai beaucoup aimé les interactions entre les personnages même si je les ai trouvé légèrement immatures mais d’un autre côté, cela correspondait bien à leur âge.

L’histoire était sympa et les actions bien rythmées mais quelque part je m’attendais à autre chose, quelque chose de nouveau, d’original, de surprenant vous voyez ? Or là, et bien.. j’ai deviné tous les « mystères » à l’avance. Alors est-ce que c’est parce que je lis beaucoup, est-ce que c’était pas le moment ou juste trop jeunesse pour moi ? M’enfin je ne suis pas si vieille non plus..

Tout le côté résistance et fonctionnement de l’Empire m’ont vraiment beaucoup intéréssé mais ma curiosité n’a pas vraiment été contentée.. Au niveau de l’organisation de la société, bon cela a mis du temps mais j’ai fini au fil de ma lecture par comprendre et même si cela manquait un chouya de développement c’était quand même cool.

Par contre, au niveau de la résistance.. C’est bien dommage mais on ne comprend clairement pas tout de son fonctionnement, voir presque rien en dehors de la vie des enfants dans les Catacombes. Mais j’aurai aimé savoir à quelle âge ils vivent seuls et pourquoi il n’y a aucun adultes avec eux, j’aurai aimé savoir si les enfants ont des nouvelles de leurs parents et comment les parents s’organisent. Enfin bref tout ce que je ne sais toujours pas quoi..

Après, peut être que dans la suite de la trilogie, toute mes questions verront une réponse mais en attendant, je ne suis pas  vraiment convaincue.. Le plume de Andréa Cremer est très agréable et entraîne même si la lecture n’a pas eu ce côté addictif que les livres young adult ont souvent.

En fait, je ressors de cette lcture avec l’impression que l’autrice s’est cantonnée aux codes du genre littéraire avec un mélange de dystopie et de roman d’espionnage sans vraiment avoir des idées très inventives côté steampunk..

Je pense que vous l’aurez compris, Le Secret de l’Inventeur a été pour moi une lecture assez mitigée dans le sens où je m’attendais à plus et mieux mais je ne sais pas vraiment pourquoi et en quoi, ceci dit, l’histoire est bien construite et très sympathique quoi que pas très surprenante. Toutefois ce livre peut plaire à beaucoup alors je le recommande sans problème mais surtout pour les ados et plus jeune, parce que sinon l’immaturité des personnage peut finir par vous taper un peu sur le système !

Comme toujours n’hésitez pas à cliquer sur la photo si ce livre vous intéresse !

Voilà, dites moi ce que vous en pensez et si vous l’avez lu en commentaire et j’espère que cette petite chronique vous a plu !

Bisous,

E.

Leave a Reply