Shades of Magic de V.E. Schwab

Quatrième de couverture :

 » Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.  »

Nombre de pages :

505 pages

Maison d’édition :

Lumen

Type :

Fantasy

Public :

Young Adult

Univers :

Nous nous retrouvons dans un univers avec plusieurs Londres parallèles chacun comportant plus ou moins de magie.

Mon avis :

J’ai vraiment beaucoup apprécié l’univers avec les différents Londres tous représentés par une couleur qui reflète sa magie.

De plus, la magie prend différente forme et impact selon le Londres ce qui à mes yeux est une vraie innovation.

Lila est un personnage que j’ai adoré, je l’ai trouvé vraiment badass, une femme déterminée avec un vrai caractère qui ne se laisse pas faire et va au bout de ses rêves et objectifs.

En sortant de ma lecture, certaines questions restaient sans réponse mais d’un autre côté j’ai eu la sensation d’avoir juste assez de réponse et de questions pour avoir encore plus envie de lire le second tome. J’ai aimé ne pas rester sur une frustration totale parce que l’histoire se suffit à elle même.

Sans parler que le livre en lui même est quand même très beau ! #superficielle

Le seul petit bémol à mes yeux c’est que j’aurais vraiment aimé apprendre à connaître dans la profondeur les souverains du Londres Rouge.

J’ai lu Shades of Magic en une journée mais d’un autre côté ce n’est pas non plus une lecture compulsive, à la fin j’avais presque envie de le savourer à nouveau et le relire de façon posée pour redécouvrir l’univers en entier.

Vous l’aurez deviné, il s’agit pour moi d’une excellente lecture avec une belle plume au travers de laquelle l’univers est parfaitement retranscrit avec ses personnages.

N’hésitez pas à cliquer ici si le livre a l’air cool !

N’hésitez pas à me dire si vous l’avez lu !

Bisous,

Eva.

1 Comment

  1. Lire à la folie

    30 juin 2019 at 18 h 34 min

    C’est vrai qu’on ne sait que très peu de choses sur la royauté Rouga, mais c’est un peu le cas pour la totalité des univers. On est focalisé sur nos héros et on a pas le temps de reprendre son souffle pour se concentrer que le rest! C’est ce qui m’ a manqué aussi comme tu l’a lu^^
    J’espère vraiment que le 2 me plaira encore plus et résoudra ma petit frustration sur le sujet!
    Tu as déjà commencé la suite?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.