L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

Il y a de ces romans où l’on ne peut tout simplement pas se mettre dans la peau du personnage mais où celui ci nous fait énormément réfléchir sur soi et le monde qui nous entoure..

Quatrième de couverture : »  Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves  »

Type : Roman psychologique,Développement Personnel

Ce roman peut être lu par tous mais peut être qu’il est plus adapté aux jeunes adultes à voir…

Nombre de pages : 95

Univers : Un voyage sur l’île de Bali et une conversation qui chamboule tout.

Mon avis :  A vrai dire je ne sais trop quoi en penser..

C’est une histoire qui fait énormément réfléchir sur soi et le conditionnement aux autres ainsi que leur impact sur soi. Le bonheur est également le thème primordial du livre donc évidemment tout tourne autour !

Les dialogues et analyses nous permette de réellement nous immerger dans la réflexion et forment un modèle d’écriture tout à fait fluide et plaisant à lire avec de plus un caractère éducatif.

On ne peut pas réellement émettre d’avis sur ce roman étant donné que c’est à mon sens une lecture très personnelle et que chacun ressentira différemment.

Ceci dit j’ai beaucoup aimé ce livre qui se lit relativement vite et j’espère que cette chronique aura pu vous donner envie de le lire également 🙂

Bisous,

E.

L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle

  1. Just Me

    4 février 2017 at 17 h 32 min

    Je l’aime trop même sans l’avoir lu: il a l’air au Top 🙂
    C’est vrai que la découverte de soi est la tâche la plus difficile qu’on peut faire 🙂
    Bisous ma belle^^^
    Xoxo

    1. Tendance Chieuse

      4 février 2017 at 23 h 35 min

      Haha je comprend, oui c’est sûr..
      Bisous

  2. Rebecca G.

    22 janvier 2017 at 18 h 32 min

    Une lecture intrigante! J’imagine que ça parle de Sagesse indoue…??

Leave a Reply