La dernière des nymphes : Bellezza de Marjorie Burdaud

Hey !

On parle souvent de sorcières ou encore de vampires mais les nymphes vous en entendez souvent parler vous ? Parce que moi non alors c'est tout naturellement que je me suis tournée vers ce livre et je remercie beaucoup Marjorie Burdaud pour l'envoi de ce SP !

Je m'appelle Enza, depuis plus de vingt ans maintenant je cache aux yeux de tous ma nature. Pas vraiment le choix si je ne veux pas qu'on me coupe les ailes en m'enlevant ainsi mon âme de nymphe, mais ça ce serait avant que l'on me tue évidemment. Même si théoriquement c'est moi le prédateur. Enfin bref avec leur propagande ils ont réussi à obtenir l'accord universel de nous exterminer.

Le problème c'est que malgré toutes mes précautions en étant la dernière nymphe de New York c'est vraiment compliqué de ne pas se faire remarquer et j'ai bien peur que LE tueur de nymphe le plus célèbre ne soupçonne quelque chose..

 

Quatrième de couverture : 

" Enza Vergara est l'ennemi public numéro 1 des vampires. Pour cause, elle est la dernière nymphe de New York. Alors qu'elle se pensait encore à l'abri des agents tueurs de nymphes du pays, elle se retrouve au beau milieu de la traque la plus importante du siècle. Une lutte sans merci s'engage alors entre Enza et l'agent tueur engagé pour lui arracher les ailes et la réduire en cendres, la menant tout droit au sein d'un conflit aussii vieux que la vie elle-même. Pourtant, pour survivre, Enza n'a d'autre choix que de révéler au monde les pouvoirs ténébreux que les nymphes recèlent.. A la nuit tombée, au fond de ruelles sombres et sordides, ce ne sont plus les vampires qui font la loi… Mais les nymphes."

Nombre de pages : 353 pages.

Type : Fantastique

Public : Alors, ce n'est pas du jeunesse ni vraiment du jeune adulte mais plutôt entre le jeune adulte et l'adulte je pense !

Univers : New York dans un monde régit par les vampires qui pourchassent et persécutent leurs seuls prédateurs : les nymphes ! Le tout au milieu des humains.

Mon avis :  

Premièrement avant de me lancer réellement dans l'avis et après avoir lu l'intégralité du livre je trouve que c'est un peu dommage car pour moi, le résumé en dit un peu trop même si il ne spoile pas !

J'ai fini ce livre il y a maintenant à peu près une ou deux semaines et je vous avoue qu'en y repensant, c'est une lecture qui m'a beaucoup touché et peut être même marquée.

Si jamais vous êtes comme moi et que vous voyez les nymphes comme des femmes obligées de survivre en couchant avec un homme ce qui d'ailleurs le tuera; et bien l'autrice nous présente ici une vision des nymphes mais aussi des vampires bien différentes. Et franchement, surtout au niveau des vampires, cela fait un bien fou ! 

Les espèces sont vont ici de façon très simple mais à la fois complexe, en effet, on a l'impression d'avoir affaire à différentes nationalités mais en même temps, les façons de penser, de vivre et de percevoir sont différentes selon chaque espèce.

Au niveau de la narration, nous sommes à tour de rôle directement dans la peau des deux protagonistes principaux ce qui donne un réel rythme et une intrigue pleine de suspens par rapport à leurs réactions l'une par rapport à l'autre et à leurs choix qui porte le lecteur de façon très fluide tout au long de l'histoire, mais cela permet aussi de réellement comprendre le cheminement de penser de chacun des personnages et de s'y attacher, difficile de ne pas être touché par leurs combats qu'ils soient extérieurs ou intérieurs ! De plus cela donne une dimension très réaliste aux personnages qui est vraiment très appréciable !

Malgré cette lecture au coeur des pensées de nos chers personnages, les péripéties qu'ils traversent sont absolument surprenante et innatendues ce qui ne peut que nous tenir en haleine tout au long du récit. On retrouve même une pointe d'enquête policière qui attisera notre curiosité ce qui ne sera pas pour déplaire ! Par contre il est vrai qu'il y un fait qui vraiment se repère à dix mille kilomètre.

Vous l'aurez compris, le choix narratif est génial ! Mais l'écriture relativement simple et douce peut parfois être maladroite sur le début avant de nous engloutir complètement dans l'histoire; mais ces maladresses ne sont je pense que les signes d'une jeune autrice et au vu de la qualité du roman, sa plume a de grande chance de devenir magnifique !

Le livre n'est pas classé jeune adulte; l'univers de l'autrice est très sombre avec des questions d'éthique et de morale qui se posent et qui ne peuvent pas être toujours accessible pour un lectorat exclusif de young adult; les actions sont brutales dures et tout à fait tranchantes si je puis dire, mais d'un autre côté ce n'est à mon sens pas tout à fait innaccessible aux jeunes adultes et je vous avoue que j'attendais une nymphe beaucoup plus sanguinaire et maléfique quelque part. Maintenant, en y réfléchissant, je ne suis absolument pas déçue des choix de l'autrice que je trouve justifiés et qui apporte selon moi beaucoup au roman !

La Dernière des nymphes fait partie pour moi de ces livres qui sur le moments nous donne un ressenti mitigé mais qui au fur et à mesure nous happent complètement à tel point qu'on en ressort un peu brisé si vous voyez ce que je veux dire. Oui avec le recul ce livre fût une claque et peut être même, oserai-je dire, un coup de coeur ! Parce que même si en surface c'est une romance, quand on creuse, c'est aussi une romance sombre avec un fond de critique du totalitarisme, des conséquences de l'endoctrinement du racisme et de l'obéissance aveugle et surtout des droits humains, or ces thèmes mâtures, parfois sombres, sont particulièrements bien exploités et nous touchent profondément.

Parlons maintenant personnages, Enza est une jeune femme forte et effrayée qui pardonne peut être un peu vite certaines choses mais qui est vibrante de réalisme quant à l'agent Callaghan, on découvre un vampire blessé et ivre de vengeance qui en perd presque l'esprit et finit rongé par un dilemne herculéen. On ne peut donc pas nier que ces deux personnages sont époustouflants, malheureusement les personnages secondaires,eux, ne sont pas tous aussi vibrant de réalisme; en effet j'aurai aimé rencontrer un Liam ou une Kéri plus développés.

En refermant ce petit bijou, quelques questions restaient sans réponses et la fin quoi que vraiment sublime nous laisse sur une situation pas totalement résolue ce qui n'a pu que piquer ma curiosité et mon envie pressante de suite !

En bref, vous l'aurez compris, ce livre m'a fait vibrer d'angoisse avec Enza et j'ai même versé quelques larmes ! De plus, au vue de cette belle histoire entière et pleine d'enjeux avec une fin émouvante et extraordinaire, je ne peux que vous recommander ce livre ! Dites vous que ce que j'ai le moins aimé dedans et bien.. c'est sa couverture ! (enfin la fille sur la couverture en fait)

Et vous vous connaissez ce livre ? Les nymphes vous intéressent elles ?

Bisous,

E.

2 Comments

  1. Félicie Lit Aussi

    6 octobre 2017 at 17 h 09 min

    Coucou ! Oh qu’il me plait bien ce livre.. et moi, c’est -pour le moment- la couverture qui me fait kiffer :p !
    Je le note, merci pour ton superbe avis, bises :*

    1. Eva

      6 octobre 2017 at 18 h 14 min

      Coucou !
      Heureuse qu’il te plaise !
      Moi je n’aime vraiment pas la fille sur la couverture..
      De rien
      Bisous :*

Leave a Reply