Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven

Tu es toutes les couleurs en une, à leur maximum d’éclat.Jennifer Niven

Un roman somptueux que tout le monde doit absolument découvrir !

Quatrième de couverture :

« Quand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. L’excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d’accablement dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante, l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir. »

Nombre de pages : 371 pages.

Maison d’édition : Gallimard.

Type : Contemporain.

Public :  Young Adult.

Univers : On se retrouve de nos jours au fin fond d’une petite ville des Etats Unis dont j’ai bien évidemment oublié le nom..

Mon avis :

Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven est un roman qui aborde un thème très dur, celui du suicide du point de vu des proches et du suicidaire en question; le thème est là dès le début mais à aucun moment on ne lui enlève sa gravité en le glamourisant.

Jennifer Niven a su l’exploiter et le mettre en lumière de façon très belle et à travers des personnages superbes et deux points de vue, celui de la personne qui veut mourir et celui de celle qui réapprend à vivre. On retrouve ici deux vies qui se croisent à un point culminant pour diverger complètement, l’une vers la lumière et l’autre vers les ténèbres mais l’un sans l’autre, leur chemin ne serait pas le même et c’est là que réside toute la beauté de ce roman.

Finch est un personnage que j’ai énormément apprécié, c’est un jeune homme extrêmement complexe qui se pose beaucoup de questions, il est très attachant et plein d’humour avec quelque part une volonté de se battre pour survivre à travers ses pensées bipolaires et son mal-être intérieur.

Violet elle aussi est parfaitement développée et réaliste, elle est là, survivante et ne comprend pas pourquoi, alors elle se laisse vivre ou mourir sans reprendre goût à la vie, elle est extrêmement touchante dans sa douleur et sa reconstruction.

Tous nos jours parfaits est une histoire très triste aux arrières goûts de témoignage écrite avec une plume très poétique et tendre quelque part, c’est un livre qui marque et donne le besoin d’en parler malgré la difficulté.

Mais c’est avant tout un roman réaliste qui nous explique qu’il ne faut pas se fier aux apparences et aux masques sociétaux, et que rien n’est jamais parfait derrière les façades.

Tous nos jours parfaits est un roman difficile et magnifique qui retrace une rencontre très belle et touchante entre deux âmes en peine, un roman joyeux qui est rempli d’espoir, un roman que l’on referme avec l’envie de pleurer et de hurler sur l’injustice des faits mais aussi avec l’envie de partager et de tout faire pour vivre et faire attention aux autres.

Je ne peux que conseiller ce roman bouleversant qui n’est pas à mettre dans toutes les mains et en même temps si, cela relève d’une certaine nécessité. Il m’a véritablement bouleversé et je m’en souviendrai longtemps, pour cela je suppose que cela ne peut qu’être un coup de cœur. Et encore maintenant, en écrivant cette chronique, j’ai le cœur gros en pensant à cette histoire.

Dites moi si vous l’avez lu et ce que vous en pensez en commentaire..

Bisous,

E.

Leave a Reply