Crépuscule du tourment de Léonora Miano

  Hey ! Oui je sais ça fait presque un mois !blush

Mais j’espère que vous avez passé une jolie soirée d’Halloween et je vous retrouve aujourd’hui non pas pour parler frissons ou horreur (je suis une trop grosse flippette pour ça soyons honnêtes..) mais plutôt pour parler de ce très beau livre féministe Crépuscule du tourment de Léonora Miano.

Est ce que tu te rends compte Dio ? Sais tu ce qu’il en est ? Sais tu à quel point tu nous as fait souffrir ? Et je ne parle pas uniquement psychologiquement… Ou crois tu simplement que tout est normal et que nous ne sommes que de pauvres cruches qui ne comprennent rien ?

Quatrième de couverture :  » Quelque part en Afrique subsaharienne, il y a Dio et quatre femmes qui s’adressent à lui : sa mère, la femme qu’il a trop aimée, celle qui partage son existence et sa sœur. Et lui, il n’entend pas. Qu’importe ! Chacune se raconte pour tenter de comprendre. Les blessures, les inégalités, les défaillances. Les éblouissements, les orages, les émois. Une lignée compliquée, une ascendance difficile. Leurs vies. Peu à peu, elles lui disent tout pour essayer de désapprendre la colère et les chagrins, apprivoiser le passé, sauver l’avenir et se donner de nouvelles chances.

 » Les mots s’embrasent, les corps s’abandonnent, les femmes aiment ou haïssent, font peur souvent, envoûtent toujours.  » Fabienne Pascaud – Télérama  »

Nombre de pages : 201 pages (EBOOK).

Type : Contemporain avec peut être une dimension de témoignage historique.

Public : Ce livre s’adresse plutôt aux adultes mais je pense qu’il peut être lu de tous avec une ouverture d’esprit et des valeurs respectueuses.

Univers : Entre Afrique Subsaharienne et Occident du 21 ème siècle, quatre femmes s’adressent à l’homme qui les relie.

Mon avis :

Crépuscule du tourment relate aux travers de quatre voix, quatre histoires différentes qui s’assemblent et forment l’histoire de cet homme qui relie quatre voix tout en restant muet. C’est l’histoire d’un homme mais aussi finalement d’une famille africaine avec un choc de croyances et de cultures trop peu connues en Occident. C’est l’histoire de rancoeurs, d’amours, de haines, de violences et de pardons.

Nous voyons chacune de ces quatres femmes à travers de leurs récits, leurs propre recherche de soi avec leurs développement personnel mais aussi une véritable évolution de pensées, chaque discours se croise tout en se suivant, ils débouchent les uns sur les autres tout en formant un puzzle à reconstruire car une même personne, un fils, un homme est évoqué et on retrace ici son histoire à travers quatre points de vue. Mais chaque femme peut être vue comme le symbole d’un sentiment dans un processus rancoeur-rejet-pardon si l’on veut.

Le récit de ses femmes est complexe et il en ressort une véritable rancoeur et une violence face au respect de la Femme, d’autant plus la Femme Africaine, à sa considération dans la société Camerounaise mais aussi Occidentale. Vous l’aurez compris ce livre revêt une force féministe dans le combat de ces trois femmes qui ont ce besoin de s’exprimer et de dire à l’homme qui les relie tout ce qu’il leur a fait subir et à quelle point elles souffrent de ne pas être reconnues à leur juste valeur.

La plume de l’autrice est extrêmement forte et poignante, elle sait nous retranscrire une histoire lourde de sens et d’émotions avec une écriture crue et violente qui ne peut que nous impacter tout en rendant ce livre sublime dans sa violence ! Je l’ai lu il y a maintenant un moment et pourtant je sens encore mon estomac se nouer rien qu’en repensant à ce récit, à ce témoignage violent mais aussi riche en connaissances historiques. On ressent réellement une colère que l’autrice véhicule à travers sa plume et qui est plus que justifiée.

Cette histoire et ce livre que je vous présente aujourd’hui est à mon sens magistral, ce fût un véritable choc émotionnel mais aussi un coup de coeur car à travers ce livre, l’autrice traite de sujets forts et très importants qui posent malheureusement tous les jours problème dans notre société actuelle tels que l’homosexualité, le racisme, les violences conjugales, la sexualité mais aussi la confiance en soi.

Je ne saurai quoi vous dire d’autre si ce n’est que de vous jeter à l’eau si vous vous en sentez capable !

Photos :

 

Voilà j’espère que ce petit article vous aura plu autant qu’à moi ! N’hésitez pas à m’en dire des nouvelles et dites moi quel est le dernier livre féministe que vous avez lu !

Bisous,

E.

Leave a Reply