Pas envie- Coup de gueule

Salut,

Il y a des périodes comme cela où tout vous tombe dessus d'un coup sans que vous le voyez venir..

Et dans ces périodes il faut rester fort et garder la tête haute mais malgré cela on peut en perdre l'envie de faire les choses qu'on aime.

Je n'arrive plus à rien, je n'ai plus envie de lire, d'écrire, de sortir, de travailler.. En fait je n'ai envie que d'une chose, combler ce déchirement en moi que j'ai l'impression de revivre à l'infini.

Je ne sais pas comment faire, je ne sais même pas comment il est possible qu'il existe et que faire pour l'atténuer. J'arrive dans une certaine situation à le combler mais dès que je redescends sur Terre que je reviens à mon train train quotidien ça revient et ça s'empire; un putain de cercle vicieux. (rassurez vous il ne s'agit pas de drogue)

Ce qui m'énerve le plus c'est que je ne contrôle rien de ce qui se passe..

Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, enfin tout ça pour dire qu'en ce moment je n'arrive plus à vous faire des articles.

J'essaye mais même si j'ai des sujets je n'ai pas envie de vous poster des articles si ce n'est pour m'énerver sur le harcèlement de rue.

J'ai l'impression de le vivre plus d'une fois par jour tous les jours, certaines vous diront que c'en est pas mais pour moi se faire accoster "wesh mademoiselle souriez vous êtes si jolie" quels que soient nos vêtements, ça reste du harcèlement de rue. L'autre jour un gars m'a même empêché de passer en me bloquant le chemin avec son bras et son vélo, j'avais mon casque, balek il a pas voulu bouger tant que je ne lui faisais pas un sourire. Et c'est là que je me suis demandée jusqu'où ça irait ? Qu'est ce qu'il se passera la prochaine fois ? Il me cassera la figure parce que j'aurais refusé de lui faire une fellation ? Dans ces cas, on imagine tout et le pire c'est que tout ce qu'on imagine est déjà arrivé.

J'en ai assez de tracer dans la rue en rentrant chez moi afin d'éviter les gars relou ou carrément pervers, j'aimerais qu'on me foute la paix, qu'on NOUS foute la paix à nous les filles. C'est pas parce qu'on a pas une queue à agiter pour faire l'hélicoptère qu'on doit se faire traiter comme un objet sexuel.

Ils font une campagne contre le harcèlement de rue, c'est bien mais ça ne réglera pas le problème. J'aimerais faire un échange, qu'ils se rendent compte qu'on est pas différents d'eux et qu'ils détesteraient être à notre place.

Liberté, égalité, fraternité, c'est bien joli mais au fond ce n'est que du vent, soulève ta jupe sale pute/ quoi t'as pécho les deux soeurs ? BG.

Et le pire c'est qu'on trouvera toujours un enfoiré ou deux pour nous dire que les femmes ont plus de droit que les hommes, parce que tu comprends elles ont plus de chance d'avoir la garde des enfants pendant un divorce. Bah encore heureux ! Parce qu'en plus de nous reluquer, insulter, agresser, violer vous voudriez nous enlever le fruit de nos entrailles !? Saignez chaque mois en vous tordant de douleur, vivez neuf mois de grossesses et supportez l'accouchement et on en reparle après ! Non mais sérieux et puis quoi encore ?

Voilà je suis énervée mais je ne trouve pas normal qu'on soit obligées de subir cela chaque jour (dans les grandes villes en tous cas).

Limite on devrait instaurer les cours d'autodéfense obligatoire à chaque petite fille jusqu'à sa majorité.

Bisous,

E.

Éclair de colère

Éclair de colère

  1. Le blog d'une blablagirl

    12 septembre 2016 at 17 h 06 min

    Je te comprend complétement c’est vraiment n’importe quoi tout ça ! J’espère que tu arriveras à garder la tête haute et reprendre la lecture, l’écriture…
    Bisous

    1. Tendance Chieuse

      14 octobre 2016 at 20 h 33 min

      Salut,
      Merci beaucoup pour ton commentaire, il me touche, je sais que ça commence à faire un bout de temps mais j’ai comme l’impression d’avoir de plus en plus envie de m’y remettre à nouveau, sauf que j’ai envie de tout changer alors il faut encore que je me lance !
      Bisous,
      E.

Leave a Reply